art et transmission

EXPOSITION – VENTE

L’exposition Art et Transmission rend hommage à Juana Marta Rodas, céramiste paraguayenne décédée en 2013, à travers les œuvres des artistes Julia Isídrez, sa fille, et Jorge Enciso. Cette exposition met en lumière le travail de ces deux artistes qui explorent un univers créatif mêlant tradition céramique et rupture contemporaine.

Du 13 au 19 Novembre 2023 – Paris 75007

Tekoharte - Oeuvre Julia Isidrez

Depuis l’époque précolombienne, le savoir-faire de la céramique se transmet de mère en fille au Paraguay. Les femmes guaranies confectionnaient des récipients pour la cuisine, des cruches, des urnes funéraires et des outils. Juana Marta Rodas a vu le métier familial de fabrication de cruches devenir obsolète avec l’arrivée de l’eau courante. Le besoin vital de se reconvertir et son talent inné ont certainement été à l’origine de son réveil artistique. Tout en continuant la fabrication de pièces utilitaires, elle a laissé libre cours à sa créativité, à son imagination, en modelant des formes abstraites, des motifs complexes et des sculptures, transformant ainsi son héritage artisanal en un art unique.
Depuis son plus jeune âge, Julia Isídrez accompagnait sa mère dans toutes les tâches quotidiennes. L’apprentissage précoce de toutes les techniques ainsi que la coexistence avec l’esprit libre de Juana Marta Rodas lui ont permis de développer son savoir-faire et sa propre personnalité créative dès l’adolescence. Ses sculptures représentent des animaux insolites, reconnaissables par leur anatomie, inspirés par la mythologie guaranie et la nature qui l’entoure. Julia Isidrez est un témoin original de l’art populaire paraguayen actuel.

Jorge Enciso, avocat de formation, a acquis la technique de la céramique auprès de Julia Isídrez durant de nombreuses années. Lorsqu’ils se sont rencontrés, elle venait de perdre sa mère et il cherchait à donner une dimension artistique à sa vie afin d’échapper au stress quotidien. Grâce à cette rencontre, au lien qui les unit autour de cette passion commune, Julia Isídrez assure sa succession et Jorge Enciso a pu développer un langage artistique qui le représente. L’abstraction lui permet de jouer librement avec les formes et les couleurs, invitant le spectateur à interpréter les œuvres selon sa propre perception. Le choix du sgraffite comme technique renforce l’aspect tactile et texturé de ses œuvres. Ce geste minutieux et répétitif peut également être perçu comme une sorte de méditation ou de rituel créatif, reflétant l’engagement de l’artiste envers son art.

Tekoharte - Oeuvre Jorge Enciso

L’exposition “Art et Transmission” est une manifestation concrète du partage des savoir-faire au service de la liberté d’expression. Les œuvres de Juana Marta Rodas, Julia Isîdrez et Jorge Enciso sont un bel exemple de transmission.

L’art populaire paraguayen s’inspire fortement de la terre, l’eau, le feu et la transmission, tout comme l’art indigène pendant trop longtemps non reconnu par les occidentaux. Les différentes communautés expriment leurs cultures à travers diverses formes artistiques, telles que le tissage, le tressage, la sculpture du bois ou récemment le dessin et la peinture.

 

Les artistes Richart Peralta, Estevan Klassen, Hernan Alvarez et d’autres dessinent au bic sur papier leur relation à la nature où l’être humain communique avec le jaguar, les mères des poissons, les arbres ou les esprits. Ils nous alertent sur leur perte de territoire depuis la colonisation et sur les conséquences de l’actuelle déforestation massive du Chaco paraguayen.

Elsa Gomez, Rosa Pirancho,… artistes nivacches pérennisent la pratique traditionnelle de fabrication de tissus en fibres de karaguata (bromelia) récolté dans la forêt, traité, teint puis tissé. Selon l’anthropologue Zanardini, ces tissus sont des livres d’ histoire car au travers des motifs, formes et couleurs, ils expriment leur identité, originalité et une manière caractéristique de comprendre leur environnement tout en nous transmettant le sens d’un vécu que nous ignorons.

Issues d’une expression artistique plus récente au Paraguay, les gravures de Rodrigo Velázquez font écho à la beauté de la nature qui l’entoure. Ses œuvres sont imprégnées de vie, de tradition et de magie.

Selon lui, la technique de la gravure respecte et amplifie une création parfaitement naturelle depuis l’élaboration de la matrice jusqu’au résultat final sur un support organique tel que le papier. Les arbres, animaux et plantes qui enchantent ses gravures sont les témoignages d’un héritage du vivant, de l’histoire d’un pays et des couleurs d’ une mythologie dans lesquels nous naviguons avec fascination.

Informations

Horaires:
Du 13 au 19 Novembre 2023 de 11h à 20h

Lieu:
Galerie Pal Project
39 RUE DE GRENELLE, 75007 PARIS

Contact:
[email protected]

+33 6 74 24 91 93
+595 981 434 789